Le Jardin zoologique et botanique de Plzeň
Partager cette page sur Facebook Regardez nos vidéos sur YouTube TripAdvisor
Choisissez la langue
Česky English Deutsch Française По-ру́сски
Zapnout zvuk

LE JARDIN ZOOLOGIQUE ET BOTANIQUE DE LA VILLE DE PLZEŇ – UN MONDE TOUT À FAIT DIFFÉRENT

Binvenez sur le site internet du Jardin zoologique et botanique de la ville de Plzeň. Le jardin zoologique à Plzeň fut ouvert en 1926 et il s´agit du deuxième jardin zoologique le plus vieux en République tchèque. D´abord, le jardin se trouvait sur un petit territoire dans un autre coin de la ville. En 1961, le jardin botanique ouvrit ses portes à Lochotín. En 1963, le zoo se déménagea au voisinage du jardin botanique. Et finallement, en 1981, les deux jardins, en s´uniant créèrent une aire commune de sa superficie contemporaine, alors 21 ha. Hors le propre territoire des deux jardins unis, on trouve, dès les années 60, une exposition séparée, Akva-Tera, qui abrite dans de nombreuses expositions des reptiles,batraciens, poissons et invértébrés, située au centre de la ville.

En 1996, la modernisation de l´aire des jardins fut commencée. Si auparavant, le zoo se spécialisait sur les reptiles, dans la deuxième moitié des années 90, un autre concept de la repartition de point de vue zoogégraphique fut commencé. Pour chaque partie mondiale, écozone, on choisit une couleur appropriée qui la représente et on fixa les territoires - écozones dans le cadre du jardin. Les animaux, jadis placés dans deux pavillons dans la partie avant du jardin, furent répartis d´après leurs habitats et prétentions sur l´aire entière du jardin. La collection d´ animaux augmenta à 1300 espèces en 6500 animaux (la collection la plus grande en République tchèque)! En 2009, le nombre de visiteurs crût sur 457000 personnes et le jardin devint le quatrième le plus réussi en République tchèque.

Parmi les animaux les plus intéressants du jardin, on peut admirer les rhinocéros indiens, guépards de Soudan,hippopotames nains, dragons de Komodo, tortues géantes, lémuriens, chimpanzés, girafes, tigres, panthères des neiges et celles de Chine du Nord, manchots et beaucoup d´autres. On a beaucoup d´élevages réussis de tortues sillonnées, crocodiles à front large, callitrichidae (ouistitis), lémuriens, de plusieures espèces de reptiles, oiseaux et petits mammifères. Le zoo de Plzeň elève 40 espèces inscrites à EEP (Programme européen pour les espèces menacées) et est chargé de gestion de ESB (Studbook européen) pour les microcèbes pygmées et chirogales à queue grasse.

Parmi les élevages réussis, dans certains cas, le jardin fut le premier en histoire des jardins tchécoslovaques; il faut surtout mentioner l´élevage primaire des caïmans de Paraguay, anacondas géants ou flamants du Chili. Ce dernier est aussi présent sur le logo officiel de zoo.

Parmi des expositions inonmbrables de jardin vous pouvez trouver de nouveaux pavillons africains et asiatiques qui datent de 2010, le pavillon de Madagascar, le jardin oriental, le territoire des ours bruns d´un hectare de superficie, une ferme de 19e siècle – Lüftnerka ou le Mystérieux monde de la nuit africaine. De plus, vous pouvez admirer deux expositions uniques en République tchèque: la Rivière tchèque et le Monde de sous-sol qui est en pleine construction.

Les animaux et les plantes exposés se trouvent dans des ensembles naturels, se complètent par rapport à l´évolution de l´homme et de la nature, à la géologie, paléontologie, essayant de donner au visiteur une vue complète de la nature.

Un monde tout à fait différent se réjouit à votre visite!

Conseils, tipes, informations:

● L´ouverture : avril-octobre 8 00 – 19 00, la caisse ferme à 18 00.
novembre- mars 9 00 – 17 00, la caisse ferme à16 30

Tarifs:

ÉTÉ (IV-X) HIVER (XI-III)

Adulte 150 CZK Adulte 100 CZK
Enfant, retraité 100 CZK Enfant, retraité 70 CZK

● Dans le jardin zoologique , vous pouvez trouver aussi le Dinoparc, ouvert de l´avril à l´octobre. Pendant cette période, vous pouvez visiter toute l´espace en se procurant d´un seul ticket ou seulement le zoo ou le Dinoparc. Au cas de la visite unique de Dinoparc, veuillez entrer par la porte du nord, de Vinice.

● On n´accepte pas l´euro ni les cartes bancaires

● L´entrée avec les chiens ou autres animaux est strictement interdit!

● Vous pouvez prendre des photos sans aucune restrictions. De même, les espaces sanitaires sont à votre disposition tout gratuitement.

● Le parking auprès la caisse principale (l´entrée du sud) est payant (50 couronnes)

● Rendez votre visite plus agréable et venez au restaurant africain Kiboko, à l´auberge à la Bohême ancienne à la ferme, à la cabane de Sibérie ou à fast-food dans le pavillon tropique. Dans le pavillon de Madagascar, vous pouvez trouver un magasin - les Souvenirs chez Lémure.

● Au cours de la haute saison vous pouvez admirer les exhibitions de fauconnerie dans le théâtre en plen air (avril-octobre, deux fois par jour sauf lundi) et aussi le fourragement commenté de certains animauxs d´après la liste actuelle. Évidemment, toutes ces distractions sont déjà comprises dans le prix de l´entrée

● Il est strictement interditt de nourrir les animaux dans le jardin sauf les poissons dans les faussés d´eau et lacs auprès desquels sont situés des distributeurs automatiques de granules.

● Visitez l´exposition tropique Akva-Tera au centre de ville, Palackého třída 5. Vous admirerez des poissons de corail, insectes, grenouilles, serpents, sauriens, tortues et d´autres animaux à sang froid. Avec le ticket de zoo vous ne payrerez que 50% du prix de l´entrée. Il est ouvert chaque jour pendant toute l´année de 10 00 à 19 00h.

● Au cours de la visite du jardin vous pouvez suivre la carte et le système d´orientation et découvrir trois lignes différentes: Suivant les traces de l´homme, Contre le courant de temps, et Gondwana.

Annexes:

1) la déscription détaillée – guide

 

la déscription détaillée – guide

En 1996, l´administration de jardin zoologique et botanique de la ville de Plzeň décida de repartager le territoire de jardin d´après les critères des zones zoogéographiques. Jusqu´ici les animaux et les plantes étaientt répartis suivant les pavillons existants, d´après les conditions de terrain, le caractère fonctionnel ou bien d´après la systématique zoologique. Dans le cadre de la repartition géographique, l´aspect des biotopes est toujours en vigueur (les déserts, fôrets, steppes). Alors les expositions donnent une vue réelle sur la nature d´une telle quelle région.

Région paléarctique

Le premier ensemble, construit dans le cadre de l´approchement vers la nature et les conditions réelles, fut en 1996, la zone paléarctique qui s´étend dans la partie ouest de jardin zoologique et botanique. Cette aire est créée par les expositions des bisons européens, bœufs musqués, loups, et la plus grande exposition tchèque pour les ours bruns. Cet ensemble avec des expositions botaniques fait partie du circuit éducatif concernant le quaterniare. Parmi les visiteurs, les expositions les plus préférées, sont celles des tigres de Sibérie, des panthères de Chine du Nord et celles des neiges. Les ongulés de la région sont présentés par les kiangs, ânes sauvages du Tibet, les gorals à longue queue, chamois de l´Asie. Les oiseaux sont représentés par les aigles pomarins. Il y a aussi la cabane sibérienne où on peut se rafraîchir.

Un monde tout autonome est la ferme de 19e siècle, Lüftnerka et ses expositions des animaux domestiques où on peut trouver parmi autres des chevaux Haflinger, les cochons de Přeštice, beaucoup de races de moutons, oies, canards, lapins et mêmes des effraies des cloches et d´autres chouettes et hibous dans le grenier de la grange.

Une nouvelle récente est l´exposition de la Rivière tchèque présentant sous forme de sentier educatif la vie d´un rivière typique tchèque de sa source à son embauchure. Dans neuf bassins et un étang vous pouvez rencontrer toutes les espèces typiques d´une telle quelle zone de la rivière, alors de l´ombre et truites aux silures et brochets. Et n´oublions pas les loutres d´Europe.

Une surprise, pas africain (afrotropical – d´après le cadre zoogéographique), le lion berbère est un animal de la région paléarctique, provenant de l´Atlas marocain. Le bleu, la couleur de la zone paléarctique dans notre zoo, ont aussi les animaux qui se trouvent sur les limites de nouvelles expositions de 2010, le petit panda, les hémiones kulan, des gazelles à goitre.

Région néarctique

Les expositions de l´Amérique du Nord étaient créées surtout entre 1996-2008. Elles se constituent des espaces des lynx roux et ceux du Canada, une exposition des porcs-épics d´Amérique auprès desquels se trouve une cabane avec des panneaux d´information concernant la nature du Canada et Alaska et un totem des Amérindiens. Ensuite il y a des étables et espaces des wapitis de Tule, des mouflons de Dall, chèvres des montagnes rocheuses et le pavillon du désert de Sonora.

Le désert de Sonora à Plzeň est créé surtout par deux pavillons abritant une vingtaine d´expositions, terrariums et aquariums. Les espèces présentées proviennent de la partie sud, bien chaude, des États-Unis, du Nord du Méxique et avant tout du désert de Sonora. Vous pouvez rencontrer les crécerelles d'Amérique, chevêches des terriers, colins écaillés. Les mammifères sont représentés par les chauves-souris à nez en feuille, des rats-kangourous etc. Il ne faut pas omettre le lézards venimeux, monstres de Gila. Surtout vous entendrez les crotales du Texas. En outre, les expositions sont animées d´autres sauriens et serpents et encore de mygales, poissons cavernicoles, salamandres et axolotls. A côté du pavillon, on trouve une volière aux buses à queue rousse et urubus. Égallement, on peut admirer des expositions botaniques et deux terrariums extérieurs.

Région néotropicale

L´Amérique du Sud est présentée dans le jardin par espaces des carnivores des pampas: les loups à crinière et les coatis roux et les pécaris à collier, suivis par les tortues de Florida et ensuite par les grandes espèces comme les nandous d´Amériques, les vigognes – espèce de lama, et les capybaras, tous abritant des espaces extérieures. Dans leur voisinage, on distingue des serres avec des tinamous élégants, des chouettes des terriers et des colins de Californie. Dans l´avenir, d´après le plan, on projete exposer le tapir, le tamanoir ou fourmilier géant et les jaguars, déjà élevés avec réussi. On devrait construire aussi un pavillon des petits singes comme tamarins, ouistitis et autres. Il y a beaucoup d´espèces d´Amérique du Sud qui siègent dans le pavillon tropique et dans ces alentours (des manchots de Humboldt, le flamant du Chil, les cïmans, les tamarins, les sapajous de Guyane etc.).

Région australasienne

La visite du jardin zoologique et botanique commence par la porte sud, ouverte toute l´année. Le sentier mène à droite, entre les WC et la nouvelle espace des lions. Et on commence. La région australasienne.

Devant vous, vous pouvez distinguer un petit bâtiment avec des expositions des oiseaux et mammifères. Vous y trouverez des oiseaux bien colorés, les diamants de Gould. La deuxième partie du pavillon, jadis abritée par les podagres gris et d´autres oiseaux de la même taille, est habitée par les wallaby de Parma qui ont aussi leur propre espace à l´extérieur. L´oiseau aquatique typique d´Australie – le cygne noir. Dans l´étang, il n´y a assez de nouriturre que pour les cygnes mais aussi pour d´autres espèces comme la sarcelle rousse (en Australie plutôt présente sur les côtes maritimes qu´à l´arrière pays) ou le canard à crinière (ayant ses nids dans des arbres creux et qui de temps en temps pillage des des champs aux grains poussant ou des rizières) y trouvent leur abri.

Flore de l´Australie et des montagnes de la Nouvelle Zélande. De nouveau on tourne à droite et on découvre une présentation de la flore de l´Australie et des serres abritant la flore de l´île de Tasmanie. En été, certaines plantes australiennes peuvent être trouvées même à l´éxtèrieur des serres. Une rocaille avec un petit chute d´eau imite le paysage de la Nouvelle Zélande avec des plantes de montagne de ce pays.

Les steppes et savanes de l´Australie
L´animal le plus connu de l´Australie est le kangourou. Et voilà, on ne le manque pas dans le jardin. Le kangourou roux, l´éspèce la plus grande de tous les kangourous dont mâle étant débout atteint 2,1m. En Australie, cette mammifère remplace des grands ongulés. Tantôt que les wallaby, par example le wallaby à cou rouge, remplacent les lièvres. Dans la steppe aux buissons du continent, on trouve l´émeu d´Australie, après l´autruche d´Afrique, le deuxième plus grand oiseau de la planète. L´exposition arrière aux wallaby à cou rouge abrite aussi des céréopses cendré. Cet ensemble d´expositions australiennes n´est pas encore achevé. On compte encore sur la construction de quelques volières, espaces et petits pavillons.

La vie nocturne de l´Australie
Dans la partie arrière du pavillon tropique “Z“, on trouve une exposition des marsupiaux menant la vie nocturne – des bettongies à queue touffue, des couscous et d´autres.

Région afrotropicale

La faune de l´Euroasie et de l´Afrique fait le noyau, les animaux dont le zoo cible. On rencontre une grande serre aux plantes succulentes avec la flore et sauriens de trois régions (des Îles Canaries, du Cap, Madagascar), le pavillon de la Vie nocturne de l´Afrique abritant beaucoup de petits rongeurs, galagos, carnivores, insectivores, et chiroptères. Au pavillon de Madagascar, ouvert en novembre 2007, on peut découvrir pas seulement des makis et d´autres lémuriens mais aussi des caméléons, des tortues et parmis autres des boas. Ensuite la région afrotropicale est représentée par les autruches d´Afrique, antilopes et zèbres vivant dans une immense espace commune à l´extérieur du pavillon de l´Afrique, ouvert en septembre 2007, et dédié à Josef vágner, l´auteur de l´idée de premier safari tchécoslovaque à Dvůr Králové nad Labem. Il ne faut pas oublier la grande volière aux oiseaux africains aquatiques, une bande de pélicans, des singes de la fôret tropicale comme les cercopithèques de De Brazza et guérezas d'Angola, des grues et marabouts. Dès 2008, des expositions pour les grands animaux africains furent en construction, alors en été 2010, on reçut des girafes, hippopotames nains, des guépards et d´autres.

Région indomalaise

Cette partie de jardin et en effet la dernière formée dans le cadre des écozones. Auparavant, des espèces appartenant dans la région indomalaise abritèrent plutôt le pavillon tropique “Z“ (p.ex. les dragons de Komodo). Beaucoup d´animaux vivent dans les limites de la région paléarctique: le sous-continent de l´Inde, l´Asie centrale etc. (les antilopes indiennes ou cervicapres, cerfs de Java, chameaux bactriens, antilopes Nilgaut, macaques à queue de lion ou ouandérous, muntjacs de Reeve, gorals à longue queue). Le premier animal abritant la nouvelle région indomalaise du jardin est le gibbon à mains blanches ou lar sur sa propre île. En 2010, on enrichit la collection des animaux indomalais par les rhinocéros indiens, de nouvelles expositions pour les phloeomys (des rats géants), gouras couronnés, des oiseaux galliformes et passeriformes de la région etc.

Pavillon tropique “Z“

Le pavillon tropique “Z“ dont nom issue de sa taille qui copie la lettre Z, donne l´abri à des animaux divers. C´est à cause des conditions pareilles nécessaires pour leur élevage et aussi c´est dû aux conditions de régime du jardin. Alors on y trouve des primates, oiseaux, sauriens, batraciens, poissons et d´autres espèces de mammifères provenant pratiquement de tous les continents où il y a des conditions tropicales, alors des animaux des régions néotropique, afrotropicale, indomalaise et australasienne. Vous y pouvez rencontrer des perroquets et d´autres oiseaux exotiques, des singes de l´Ancien et Nouveau Mondes, sauriens, tortues, serpents. Les animaux dominant sont les chimpanzés, dragons de Komodo, crocodiles, hutias, toucans, sapajous de Guyane et d´autres. Il y a aussi des tortues sillonées et une partie de la collection des tamarins et ouistitis. Dans le voisinage se trouvent des manchots de Humboldt, deux espèces de flamants et des cariamas huppés.

 

Site Web de la ville de Pilsen Union des tchèques et slovaques Zoos Union des Jardins botaniques République tchèque BGCI